Colloque sur la Diplomatie Environnementale – 14 octobre 2019 – Université de Coimbra (Portugal)

Résumé : Les questions environnementales sont des sources de conflit grave entre les personnes, les communautés, les régions et les pays. La dispersion normative dans le système juridique de l’environnement entrave la mise en œuvre des objectifs de développement durable des Nations Unies. Cette réalité donne lieu à un champ d’action particulier et croissant, qui met en évidence un contexte sociétal et géopolitique difficile en matière de coopération et de collaboration.La nécessité de faire face au changement climatique, de protéger la biodiversité et de partager une utilisation durable, équitable et durable des ressources naturelles nécessite une gouvernance environnementale à différents niveaux – local, national, régional et international, impliquant tous les secteurs – des citoyens. gouvernements d’agents économiques à la société civile organisée du troisième secteur. C’est dans ce contexte qu’émerge la diplomatie environnementale dans une perspective de durabilité. La conception juridique de la diplomatie de l’environnement au sens large est confrontée à des défis en termes d’identification de son objet, de méthodologie, d’acteurs impliqués, d’instruments de mise en œuvre et de mécanismes de mesure.
A cette occasion, Séverine Borderon-Carrez, Présidente et co-fondatrice de l’Institut International pour la Négociation Ecologique (INNE) mettra en lumière les outils de renaissance écologique développés au sein de l’Institut.
Elle discutera des enjeux écologiques internationaux actuels, des limites des outils juridiques de diplomatie environnementale existants pour présenter le programme de travail 2019-2020 de l’Institut. Elle parlera de liens, d’Amour, de Paix et de dépassement de soi au service de l’Unité que forme l’humanité dans sa relation avec la Nature et la Planète. Il faudra le voir pour le croire, mais de nombreux outils sont d’ores-et-déjà en place pour résoudre bon nombres de conflits…
Le temps est à l’action. Seront également proposées de belles coopérations tant académiques qu’opérationnelles pour actionner la mise en place d’un certain nombre des activités de l’INNE auprès des différents pays représentés au Colloque à savoir principalement le Portugal, le Brésil et la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *