La Finance Climatique et le Fonds d’Adaptation : un article de Syed Rahman

Résumé :
Un débat est en cours sur les critères selon lesquels l’allocation de financement pour le climat, en particulier l’adaptation au financement, est effectuée. Cet article vise à étudier les déterminants de l’allocation de fonds et les conséquences d’un réarrangement en considérant le cas du Fonds d’adaptation (FA). Cette recherche utilise une approche mixte comprenant une régression logistique binaire et des régressions multiples afin d’analyser les facteurs qui influencent l’accès au financement et son volume, respectivement, ainsi qu’une évaluation qualitative des caractéristiques institutionnelles de celui-ci.
Les résultats suggèrent que le niveau de vulnérabilité d’un pays est susceptible d’affecter l’accessibilité et le volume de financement du FA. En outre, les pays à faible revenu sont plus susceptibles que les pays les moins avancés d’accéder au fonds.
L’état de préparation du pays n’est pas important pour accéder au fFonds d’adaptation. Cependant, cela affecte le volume de financement. La réorganisation de l’allocation de fonds peut mettre le Fonds d’adaptation sous pression pour une utilisation efficace du programme de préparation.

Mots-clés: adaptation au changement climatique, financement du climat, Fonds d’adaptation, déterminants, fonds multilatéral

Lien vers l’article complet : https://journals.sagepub.com/eprint/U5F33NJCBRFYSUVW8DXR/full

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *