Les 7 Centres d’Activités

L’apprentissage et l’application de la Négociation Écologique ont recours à un ensemble de qualités et de compétences – tant individuelles que collectives – qui ne peuvent s’acquérir qu’à travers un travail collectif de partage et de co-création. Cette dimension vise à la fois à l’acquisition d’une sensibilisation aux cultures du monde (perception différenciée de la Nature) et à la pluridisciplinarité (transmission et acquisition de connaissances solides dans des domaines scientifiques avancés en matière de négociation et d’écologie).

La construction-même de l’apprentissage de la Négociation Écologique repose donc sur la coordination de 7 Centres d’Activités interconnectés, complémentaires et interdépendants.


* Le Centre d’Actions locales

Ce centre regroupe les acteurs de terrain dont les problématiques liant le monde du vivant au développement économique de l’humanité présentent des conflits ou des besoins dont l’impact local et global doit être mesuré, et nécessitent une négociation écologique afin de trouver une solution acceptable tant pour les populations autochtones, la biodiversité que pour les acteurs en quêtes de ressources.


* Le Centre de Formation

Le Centre de Formation vise à transmettre les Valeurs Universelles reliant l’humanité au monde du vivant à travers un enseignement touchant tant aux domaines des sciences (écologie, agronomie, santé, droit, économie, énergie, territoires…) qu’aux domaines culturels et spirituels (apprentissage du déconditionnement individuel pour aborder des outils et méthodes de travail innovantes – design thinking, créativité, improvisation -, et acquérir une sensibilité affinée au partage et aux liens unissant l’humain au monde du vivant).


* Le Think Tank

Le Think Tank réalise un travail de haut niveau afin de mobiliser les décideurs les plus influents et de les sensibiliser à l’évolution de l’humanité sur une planète limitée. Il s’agit – pour ce Centre – d’informer, sensibiliser, générer des études et des conseils avancés en matière de Stratégie Ecologique Globale. Une vision claire des enjeux à la fois internationaux et locaux et une maîtrise des outils, des méthodes et des valeurs Universelles de la Négociation Écologique est indispensable à la réalisation de la mission d’influence et de conseils attribué au Think Tank.


* Le Pôle d’Écociateurs

Composé principalement de juristes de formation (avocats, arbitres internationaux, juges, médiateurs..) et d’écologiques (spécialistes de la biodiversité), le Pôle d’Écociateurs joue le rôle de diapason dans l’application concrète de la Négociation Écologique sur le terrain. Ce centre vise à rendre visible les activités d’écocides et toutes problématiques présentant un enjeu humain-nature au niveau tant local que global, et vise à soutenir, par l’intermédiaire d’acteurs de Droit formés aux questions de la Nature, l’application des Valeurs Universelles telles que le Respect du vivant. Leur rôle est fondamental et nécessite le soutien de l’ensemble des membres des autres centres de la Négociation Écologique pour pouvoir agir avec justesse dans des cas où les enjeux sont souvent d’une grande importance tant pour les acteurs du développement au niveau global, que pour les populations locales.


* Le Centre de Recherche

En collaboration constante avec le Groupe d’actions qui lui fournit les données de terrain pour dégager des méthodologies, des études, des concepts et améliorer sans cesse les outils permettant de travailler sur les relations humains-Nature, le centre de recherches est constitué de chercheurs internationaux expérimentés dans tous les domaines des sciences dures aux sciences sociales. Son rôle est de permettre aux Écociateurs, au Thinktank, au Comité d’Actions Locales et au Centre de Formation de pouvoir améliorer en continue l’expérience de la Négociation Écologique, partout dans le monde, en fonction des résultats des recherches locales et globales élaborées sur l’observation de la diversité du vivant (biomimétisme).


* Le Comité Éthique

Le Comité Éthique joue un rôle central dans la mesure où il est principalement constitué de Professeurs Émérites et/ou de personnalités ayant prouvé, tout au long de leur carrière, un intérêt profond pour le respect de la Nature et une compréhension des enjeux globaux et des limites des options choisies par l’humanité pour assurer sa survie. Leur vision et leur appréhension des évènements et phénomènes à traiter est d’une grande nécessité dans la mesure où leur rôle est de permettre à l’ensemble des autres Membres de l’INNÉ de respecter un cadre éthique des relations humains-Nature. La rigueur que le Comité Éthique impose sur les autres centres doit être exemplaire et permettre à l’ensemble des 7 Centres de tenir une ligne de conduite claire. Qu’ils s’agissent des recherches menées, des discours du Think Tank, des actions des Écociateurs ou des actions de terrain, l’éthique doit être une préoccupation de tous les instants pour l’ensemble de nos membres.


* Le Conseil des Sages

Le comité des Sages a une fonction différente du Comité Éthique. Il est constitué de personnalités ayant une approche du monde et de la vie qui va bien au-delà de la considération humaine, individuelle et personnelle. Leur rôle est d’éclairer les autres Membres de l’INNÉ sur cette appréhension universelle de la vie et de permettre à chacun de travailler différemment au sein du collectif. Il s’agira donc pour eux de permettre à chaque membre et à l’INNÉ comme unité, de fonctionner sur un modèle novateur dans son appréhension des relations humaines et humaines avec le vivant, et l’universel.